Ambassadeurs européens: bilan 2021 et perspectives 2022.

Dernière mise à jour : 9 janv.


Valérie Escoubas, Ambassadeur du climat 2021 pour le Pacte Européen pour le Climat

au nom du collectif Monteux citoyen, qu’elle représente.



Notre mouvement citoyen évolue dans un contexte de large zone urbaine qui s’est étendue inexorablement au point que nous vivons désormais dans un ensemble périurbain quasi continu sur une distance de 25 km, le territoire du Comtat Venaissin, situé entre Carpentras et Avignon (région Provence, Sud Est de la France). Au milieu des années 2000, cette plaine était constituée de villages de taille moyenne épargnés par l’engorgement des trafics routiers. En 2021, la physionomie des paysages a été transformée.


En 2021, nos actions et plaidoyers ont été menés sur un double enjeu : le climat et la biodiversité.


Tout d’abord nous avons placé sous les projecteurs notre Espace Naturel Sensible Natura 2000 en présentant les espèces protégées nichant ou faisant étape dans leur migration sur ce site. Nous avons alerté sur les carences de gestion à l’occasion de nos prises de parole en séance plénière du Conseil Municipal. Cet espace a maintenant retrouvé un gestionnaire, le Conservatoire d’Espace Naturel Provence Côte d’Azur.

Nous avons ensuite lancé des plaidoyers pour le maintien ou la recréation d’espace naturels dans notre ville, qui sont des lieux de ressourcements et d’échanges distincts de tous les autres espaces de la ville, ces derniers étant basés quasi exclusivement sur des relations marchandes. A ce stade, les espaces naturels restant continuent néanmoins à être soustraits à la biodiversité et à faire l’objet d’intenses transactions foncières de la part de la mairie.


Nous avons été également lanceurs d’alertes, tant en séance publique de conseil que directement auprès des Services de la Communauté de communes pour réclamer l’enlèvement de dépôts « sauvages ». Nous avons mis en lumière, preuves à l’appui, l’augmentation des plastiques et autres déchets à usage unique dans notre environnement direct. Cela concerne un très large périmètre de notre commune. A ce jour, il n’y a pas de modification dans les modes de fonctionnements communaux pour remédier à cette marée de déchets.


Plus récemment, nous nous sommes fait chambre d’échos des luttes de divers collectifs locaux mobilisés contre la soustraction de terre naturelles ou cultivables pour y installer des programmes de constructions de grande ampleur tels que des entrepôts de type Amazon, et dont l’activité future sera déstabilisatrice en terme de qualité de l’air et de congestion de trafic routier.


Nos intentions pour l’année qui s’ouvre sont de faire reconnaître l’opposabilité des textes légaux et des conventions signées face aux grands projets d’urbanisation conduits par les autorités locales en opposition avec les engagements pris vis à vis du niveau régional, national et européen. Sur ce point précisément, nous ferons en sorte d’interpeler les élus à l’environnement et à l’agriculture qui, contre toute attente, sont restées sans réaction face à ces grandes manœuvre foncières et immobilières.


Notre deuxième lieu d’intervention pour 2022 sera l’enceinte du Conseil pour la Transition écologique, où nous aurons 2 représentants. Nous tenterons d’influer sur les questions traitées – mobilité, alimentation, déchets mais aussi sur les modalités de fonctionnement de ce lieu de réflexion et de délibération.

Nous considérons en effet que la transition écologique ne peut se réaliser sans une transition des modes de fonctionnements de nos institutions locales. A ce propos nous ferons ressortir à chaque fois que nécessaire les contradictions entre les positions affichées, la communication institutionnelle d’une part et les choix effectifs municipaux et intercommunautaires d’autres part.


Je ne peux qu’encourager chacun à son niveau et dans son organisation à s’interroger sur l’impact des modes de fonctionnement tant en terme d’empreinte carbone que sur la production de déchets en se posant la question « y a-t-il un moyen pour faire mieux à notre niveau ?».


Lettre d'information mensuelle N°6 de décembre 2021 du Pacte Climat Européen:

https://ec.europa.eu/newsroom/clima/newsletter-archives/36365


58 vues0 commentaire