top of page

La Colère de Zeus: l'injustice chronique des Tribunes précoces!

Dernière mise à jour : 1 nov. 2023


Aujourd'hui marque le 10ème jour du mois, date limite pour la soumission des tribunes pour le journal municipal d'octobre. Cependant, il est important de noter que la majorité municipale dispose encore de trois semaines pour répondre et préparer des articles pour le journal.


Comme vous avez pu le constater dans le journal de septembre, le Maire et sa majorité n'hésitent pas à écrire des articles jusqu'à la toute fin du mois. Dans d'autres communes, comme Pernes les Fontaines, les tribunes sont rendues le jour de l'envoi à l'imprimeur, ce qui semble plus équitable.


Le Maire a toujours refusé cette pratique ici. Pour exemple mon dernier courrier envoyé le 27 juillet qui soulignait les différences de traitement que nous avons constatées au cours de l'année. Malheureusement je n'ai, comme presque toujours, pas reçu de réponse…


Si nos élus continuent à jouer à cache-cache avec la démocratie, j’invoque en ce dixième jour du mois quelques antiques divinités pour qu'elles apportent un peu de chaleur et d’équité dans nos débats municipaux !


Nous croyons en la transparence et l'équité dans notre gouvernance locale. Nous continuerons à plaider pour des pratiques justes et transparentes dans l'intérêt de tous les habitants de Monteux.


Voici le dernier message sans réponse depuis le 27 juillet...


-------- Message transféré --------

Sujet :

levée de la date de remise précoce des tribunes des oppositions

Date :

Thu, 27 Jul 2023 11:34:45 +0200

De :

Simon BERTHE <simonberthe5@gmail.com>

Pour :

Christian Gros <Christian.Gros@monteux.fr>, Ville Monteux <ville.monteux@monteux.fr>, communication@monteux.fr <communication@monteux.fr>, Assistante Cabinet <assistante.cabinet@monteux.fr>

Copie à :

patrice decamaret <patricedecamaret@yahoo.fr>, m.mus@orange.fr <m.mus@orange.fr>


Monsieur le maire,


A la lecture des publications du Journal de Monteux, notamment celui de juillet 2023, il est apparu de façon manifeste à diverses reprises que les tribunes de la majorité et éditoriaux du Maire ont été rédigées en toute fin de mois, quelques heures avant parution du numéro.

Après prise d'information auprès de l'autre liste d'opposition, celle-ci aurait aussi régulièrement rendu ses textes après la date butoir officielle du 10 du mois.


Par cet usage dérogatoire et systématique du dépassement de la date limite de remise de votre chronique depuis le début du mandat, vous avez démontré l’absence de fondement à l’obligation de déposer ces textes trois semaines avant la mise sous presse.

Ce constat me conduit à demander la levée de la date précoce, fixée à votre initiative pour limiter l’expression des oppositions.


Un fonctionnement transparent et équitable, comme il aurait dû l’être depuis l’origine, aurait évité également que des commentaires émanant de la majorité sur les tribunes de ses adversaires n’apparaissent dans le numéro même de la parution des articles visés .

Ce mode de fonctionnement, que nous réclamons, s’applique parfaitement depuis plusieurs années dans la commune voisine membre de notre communauté d’agglomération, la commune de Pernes où les textes sont remis le jour de l'envoi du journal à l'imprimeur. Persuadé que vous comprendrez le sens de cette démarche, Recevez, monsieur le Maire, l'expression de ma parfaite considération. Simon BERTHE Elu d'opposition

72 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page