Premières propositions simples pour Beaulieu.

Mis à jour : 5 sept. 2020




Avec un petit sourire aux lèvres, on nous explique souvent que les parkings du lac de Beaulieu sont ‘’la poule aux œufs d’or’’ de Monteux. En effet en 2018, la recette de ces derniers s’élevait à 462 711, 95 €.


En juillet 2014, trois mois APRES les élections municipales, l’édito de journal de Monteux titrait : « Pourquoi un parking payant à Beaulieu ? » Or, pendant la campagne et donc AVANT les élections, la liste « Pour Monteux, toujours mieux ! avec Christian Gros » promettait «Nous nous engageons à garder à Beaulieu sa qualité paysagère qui en fait un lieu de promenade et de baignade très prisé et qui restera gratuit ». (Engagement 9 page 7)

La baignade et la promenade sont bien restées gratuites mais le stationnement, lui, est devenu payant ! Tout était dans la subtilité…


Ce subterfuge profite à notre commune qui équilibre son budget avec cette rentrée d’argent. Tant mieux pour nous ! Néanmoins, les contribuables de Pernes et d’Althen ont cofinancé la construction de ces parkings et ils participent à leur entretien (15 360€ /an). Sur ce sujet, nos voisins n’ont pas le même petit sourire aux lèvres…


De plus, les touristes doivent être respectés à minima. Ces immenses parkings, sans arbres, sans un brin d’ombre doivent laisser quelques suées chaudes à nos visiteurs. Imaginez leurs têtes en entrant dans la fournaise de leur véhicule… et pour seul rafraichissement la ville de Monteux, leur propose de s’acquitter du stationnement en faisant chauffer leur carte bleue !

Ces parkings doivent évoluer :

1. Planter des arbres améliorera le cadre du lac, servira à la planète et offrira aux vacanciers un concert de cigales en quittant les lieux 🤣.

2. Prévoir un abonnement annuel à un tarif symbolique (10€) pour les habitants des Sorgues du Comtat pour booster la fréquentation du lac durant l’année.


Justement, preuve de notre efficacité, le dossier avance : la construction d’ombrages photovoltaïques pour le parking P1 (juste en face du lac) est imminente. Nous proposons que la recette de la production électrique serve à financer les Pass annuels pour les contribuables des Sorgues du Comtat.


Concernant l’environnement du lac de Beaulieu, un autre point négatif doit être considéré : le bruit généré par la voie rapide. Les visiteurs émettent souvent ce reproche. Désirant se reposer au lac, les usagers se plaignent d’avoir l’impression d’être sur une aire d’autoroute. Effectivement, chaque jour, le passage incessant des 40 000 véhicules, motos et poids lourds sur cet axe est bruyamment entendu sur le site.


En mars 2013, ce problème avait été soulevé mais aussitôt balayé d’un revers de main. Car, disait-on, il suffisait d’installer des murs anti-bruit pour obtenir une isolation phonique du site. Cependant, depuis 6 ans, cette amélioration se fait attendre et cette nuisance très pénalisante perdure.


A l’heure de la vente des appartements et des terrains, c’est aussi un sérieux handicap qui peut conduire à une certaine réticence des investisseurs.

Ne restons plus sourd à cette critique et engageons au plus vite les travaux pour corriger cet inconvénient.



554 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout