Toujours pas d'avancées démocratiques au conseil municipal


Mardi 15 septembre un conseil municipal « de rentrée » était convoqué à la salle du Château d’eau.


Des procès-verbaux incomplets.


Les procès-verbaux (PV) des conseils municipaux de juillet étaient présentés pour approbation. Notre relecture de ces PV a mis au jour des oublis, des retranscriptions incorrectes, ainsi que certaines de nos interventions non retranscrites. Après un travail précis de vérification, enregistrements à l’appui, nous avons compris que les corrections en séance suivante (comme le prévoit le règlement) ne seraient pas raisonnables : on ne corrige pas deux textes de 15 pages à trente trois dans une salle…


Nous avons donc écrit conjointement à Christian Gros et à Patrice de Camaret pour reporter l’approbation des PV en l’état afin de ne pas monopoliser la séance sur ce point. Nous avons également proposé un changement de méthode présentant l’avantage d’aboutir à des PV corrigés et valablement reconnus par les participants, avant d’aborder la séance suivante.

Mais, à notre grande surprise, le maire a refusé ! Il nous a demandé de faire nos corrections en séance, ce qui s’est évidemment avéré fastidieux et a abouti à une réaction de rejet. Face à ce refus de modifications justifiées et légitimes, nous avons logiquement été amenés à ne pas approuver ces PV.


Quoi qu’en disent le Maire et de son Premier adjoint, les PV sont des pièces importantes. Ils sont la seule trace légale du conseil municipal, des interventions et des silences…


Le règlement intérieur du conseil municipal : un fiasco démocratique.


Une nouvelle fois, c’est un projet présenté au conseil municipal qui a été élaboré sans concertation préalable des parties prenantes.

Monteux Citoyen a déposé 9 amendements à ce projet de règlement intérieur visant à plus de transparence, de démocratie et d’efficacité.


Certaines de nos propositions permettaient plus de participation citoyenne à la vie communale comme par exemple :

- la possibilité pour les habitants, en respectant un cadre précis, d’interroger les élus en fin de séance du conseil municipal.

- Une possibilité pour les Montiliens de demander un référendum si environ 1000 électeurs inscrits sur les listes électorales en font la demande.


Monsieur le Maire ne voulant rien entendre, tous nos amendements (formulés conformément à la forme légale) ont été rejetés en bloc sans d'ailleurs avoir été examinés par nos interlocuteurs. Nous les avions pourtant transmis pour étude préalable 48h avant la séance, mais le maire a annoncé n’avoir même pas transféré notre mail aux conseillers de sa majorité…


Cette stratégie d’obstruction a abouti au final à un règlement intérieur rejeté par les 7 conseillers des oppositions… Commencer un mandat avec un règlement intérieur accepté uniquement par la seule majorité ne semble pas constituer de saines bases de travail pour cet auguste sixième mandat.

Au final, la seule teneur du débat semble se résumer à l’argument convaincant quels que soient les sujets évoqués : « bon allez, on vote ! : 7 Contre donc 26 pour ! »


La transition promise ne semble pas en voie de préparation…


Monteux Citoyen s'est opposé à ce que le maire soit le représentant de la commune à la Société Publique Locale « Territoires 84 » qui pilote désormais les opérations Beaulieu et centre ancien.

S’agissant de dossiers de cette importance, nous estimons qu'il est temps de concrétiser le « mandat de transition » promis pendant la campagne et de les confier à la relève. Durant ce mandat, une nouvelle vision, plus écologique, doit être impulsée pour ce site stratégique qu’est le lac de Monteux.

Un nouvel emprunt de 2 millions d’euros.


Lors de la présentation des décisions prises par le maire, nous avons demandé des informations sur un nouvel emprunt :

Le 27 août, la municipalité a emprunté 2 millions d’Euros remboursable sur 30 ans. Le journal de Monteux annonçait pourtant en septembre qu’en 2020, aucun emprunt n’était prévu ! Monteux Citoyen a dénoncé cette communication trompeuse : effectivement, il n’y a pas emprunt sur le budget principal mais il y a bien un emprunt sur un budget annexe.

Il aura fallu poser de multiples questions pour tenter de savoir ce que cet emprunt allait précisément financer. Le maire, nous concédant laconiquement qu’il devrait servir pour le centre ancien…


Des mesures pour atténuer les conséquences de la crise sanitaire.


Monteux Citoyen a soutenu les mesures prises par la majorité : l’aide aux commerçants, aux associations, les initiatives de Monteux cœur de ville… De plus, la création de 10 postes de contractuels pour les services d’entretien mériterait d’être pérennisée au-delà de la crise sanitaire en titularisant ces agents.

Rénovation du patrimoine bâti : vers de nouvelles études…


De nouvelles études sont au programme pour évaluer les possibilités de restaurer la Tour Clémentine, l’Eglise et le Portail Neuf.

L’adjoint chargé du dossier a fait part de sa volonté de voir ces restaurations menées à leur terme à l’issue de ce mandat. Toutefois, à ce stade, il ne s’agit que de la phase préalable de ces chantiers. Cette phase s’ouvre en essayant d’obtenir une subvention de 50% de la DRAC pour financer les diagnostics préconisés par le conservateur. Le montant de ces études s’élevant déjà à 120 000€ pour 2020.

Nous avons demandé un chiffrage de toutes les études à ce sujet depuis l’an 2000. Le maire a concédé que plusieurs études successives avaient été menées (toutes abandonnées) et qu’il ne pouvait en chiffrer le montant.

Pour ces monuments hérités du passé et qui constituent l’identité de notre commune, Monteux Citoyen soutiendra les mesures permettant une amélioration effective de notre patrimoine communal.


Consultez l'ensemble de nos votes et positionnements en cliquant ci dessous:


Votes et explications de Monteux Citoyen
.
Download • 282KB

Revue de presse:


La Provence

Vaucluse matin


346 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2019 par Liste citoyenne Monteux 2020. Créé avec Wix.com