tribune mai 2021: Oxygène.




Après une année masquée, une envie de respirer un air pur nous titille les narines !


En avril, une double page du journal de Monteux était consacrée aux nouveautés du parc Spirou : 2000 m² de « végétation luxuriante avec beaucoup d’ombre !».

Triste constat car cela n’est qu’une piécette sur la surface d'une table.


Qu'attendons-nous pour réveiller notre esprit Astérix et faire par nous-mêmes ?

Au lieu d'attendre que les autres fassent, pour ensuite applaudir ou « liker ».


Cessons de dire on va « végétaliser ». Préférons la noblesse de « planter des arbres ».

Dès 2021, nous proposons de créer une force citoyenne qui, accompagnée des professionnels, plantera des arbres dans le cadre du nouveau conseil participatif.


Planter des arbres est un symbole de foi dans l'avenir et aussi un moyen de réunir les générations, les sachants et ceux qui veulent apprendre.


Ne nous contentons pas d'un comité consultatif avec d'éventuelles mises en œuvre pour la fin du mandat.


Offrons la possibilité à ceux qui ont envie d'agir de le faire, de participer à construire la physionomie et le paysage de leur ville.


En 2021, on a atteint un point bas à Monteux, la quasi-totalité des arbres adultes et les belles parcelles arborées sont « privées ».


La réalité est qu’en 2020, sur 13,4 M€ de dépenses aux budgets ville, les plantations d'arbres ont représenté 4 200 € ! 0, 3 pour mille… et la Communication 133 213 € (hors salaires) !


2021 ne prévoit rien de spécifique ni d'élaboré.


Le programme «1 million d'arbres d'ici 2021» lancé par la région Sud, n'a pas non plus trouvé son chemin jusqu’à Monteux.

Motif retenu «ce n'est pas gratuit»!


Pourtant, l'oxygène que nous respirons est gratuit et ce sont les arbres qui nous le restituent en quantité suffisante.

81 vues0 commentaire