top of page

BEAULIEU: noyer le poisson!

Dernière mise à jour : 21 janv.




C’était juste avant les fêtes de fin d’année, une opération technique pour « noyer le poisson » de Beaulieu a été votée par le Conseil d’Agglomération des Sorgues du comtat.


En effet, d’année en année la situation financière de Beaulieu ne s’améliore pas. Le Président des Sorgues du Comtat, multiplie les tours de passe-passe juridiques et financiers pour tenter de camoufler ce probable échec.


Rappelons tout d’abord, qu’en décembre 2018, 10 ans après le démarrage de Beaulieu, les retards s’accumulant, notre communauté de communes a concédé l’opération à un aménageur, la SPL 84, ceci tout en conservant un budget annexe Beaulieu aux Sorgues du Comtat.


Le 12 décembre 2022, le Conseil d’agglomérations des Sorgues du Comtat, présidé par M. Christian Gros, a voté la fusion de l’opération Beaulieu avec la ZAC des Mourgues. Le but est qu’il n’y ait désormais qu’un seul bilan, qu’une trésorerie…

Une grande opération d’enfumage pour cacher aux Montiliens la véritable facture de l’opération Beaulieu.


Lors de la séance du 12 décembre, M. Robert Igoulen, conseiller communautaire de Pernes a fait une démonstration implacable sur la dégradation financière de l’opération Beaulieu.


Depuis le début, les prévisions sur Beaulieu sont d’une année sur l’autre, totalement déconnectées des réalités :


A titre d’exemples :

- En 2020, une recette de cessions de 6,3 millions était annoncée sur Beaulieu dans le CRAC 2020. Le CRAC 2021 indique que seulement 1,7 million de recettes réelles sont rentrés…

- En matière de trésorerie, c’est un nouvel emprunt de 5 millions d’Euros que la SPL a contracté.


Pour nos visionnaires locaux, il faut gagner du temps et essayer de noyer le poisson avant l’explosion cette bombe à retardement. Mais au lieu de reconnaitre des difficultés et d’essayer de débattre collectivement de solutions alternatives ce grand casino d'opérations foncières va s’accélérer ! Le joueur perdant tente actuellement de se refaire en misant toujours plus… avec l’argent public. Le plafond qu’il s’est fixé est à 119 M€.


Le conseiller communautaire de Pernes a saisi la Chambre régionale des Comptes sur la situation juridique et financière de cette double opération. Rappelons qu’en 2015, des mises en garde sur l’opération Beaulieu avaient déjà été faite dans un rapport de cette institution.


Fusion de la zone de Beaulieu avec celle des Mourgues.




323 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page