Des riverains de la route de Velleron écrivent.

Mis à jour : avr. 10

Pour tenter de trouver une solution à ce problème qui empoisonne le quotidien des habitants nous avons déposé une proposition pour le conseil municipal du 13 avril. ( voir sous le témoignage)

7ème continent: le monstre de plastique commence aussi à MONTEUX

Ne sachant comment me faire entendre, je livre mon témoignage de désespoir au Mouvement citoyen de Monteux dans l’espoir de faire avancer un problème qui me tient à cœur !

Mon épouse et moi avons le « privilège » d’habiter, route de Velleron, juste avant la déchèterie des Sorgues du Comtat.

Le 23 Septembre 2019, nous participions au Word Clean-up Day organisé par la ville de MONTEUX. Ce jour-là, nous avons récupéré (autour de notre domicile) 4 sacs de 100 litres de divers plastiques, d’innombrables bouteilles mais aussi un moteur de machine à laver ou encore un imposant carter.

En septembre 2020, nous étions absents le jour du World Clean-up Day mais quelques jours plus tard nous avons encore rempli 3 sacs de 100 litres de nouveaux déchets. C’est en effet quotidiennement que nous récupérons au bord de la route de Velleron des objets perdus non identifiés. Nous regrettons d’ailleurs qu’il n’y ait à cet endroit qu' un seul conteneur poubelle qui n’est pas assez important pour le nombre de riverains... Mon épouse a appelé plusieurs fois le service concerné aux Sorgues du Comtat et nous devions avoir une solution avant Noël 2020... Nous sommes en avril 2021 et nous n’avons toujours aucune réponse ! Notre conteneur est régulièrement rempli par des gens qui ne respectent pas les horaires de la déchèterie et se débarrassent de leurs déchets dedans... Nous nous voyons de ce fait souvent contraint de garder nos poubelles chez nous...

En décembre 2020, Le Canal de Carpentras a mandaté un sous-traitant pour « NETTOYER » ce que les anciens appelaient "la Fiole" (canalisation qui permettait l’irrigation des cultures maraîchères) ce qui n’avait pas été fait depuis un bon moment... Le nettoyage s’est concentré sur "la Fiole" car comme vous pouvez le constater sur les photos les berges sont restées souillées de déchets. Bref faire le ménage et tout mettre sous le tapis. J’ai demandé au sous-traitant s’il allait laisser tous ces déchets sur place : ça réponse fut : « on nettoie le canal ! »

J’ai appelé un employé du canal de Carpentras car en plus de tous les détritus abandonnés par les utilisateurs de la déchèterie des gros blocs de béton ont été déposés dans les terrains privés qui bordent ce canal...

Donc, ne voyant rien venir, le 11 mars nous avons, mon épouse et moi, rempli, une fois de plus, 4 sacs de 100 litres ainsi que récupéré une dizaine ou plus de bouteilles en verres entières ou cassés. Une semaine est passée et après 3 jours de mistral il faut recommencer...

Le 23 septembre 2019, j’ai fait une proposition à la nouvelle responsable de la déchèterie de faire une campagne de sensibilisation ainsi que de proposer des filets élastiques ou des bâches pour mettre sur toutes ces remorques qui se rendent à la déchèterie. La pollution de cette route provient essentiellement d’usagers se rendant à la déchèterie avec des remorques non bâchées. Ainsi, ils sèment des détritus sur leur parcours.

Une telle campagne d’achats groupés a déjà été fait pour les composteurs et ne devrait pas trouver d’objection.

Ce ne sont pas nos poubelles mais c’est notre planète ! C’est l’affaire de tous... Voilà maintenant un autre souci la raréfaction de l’eau et la pollution des cours d’eaux Quand j’étais enfant, ce petit ruisseau ne manquait jamais d’eau et des vairons, loches et divers petits poissons ainsi que des écrevisses le peuplaient. Aujourd’hui c’est la première fois que j’y vais sans bottes et en plus il est pollué. L’eau potable est un bien commun. Toutes ces pollutions vont faire subir aux générations futures des situations que l’on n’imagine même pas. Plantons des arbres, nettoyons nos cours d’eaux, intervenons au niveau de la grande distribution pour réduire l’utilisation du plastique et remettons en place le verre consigné. Ces quelques mesures serait déjà un bon début vers une bifurcation écologique Ne laissons pas une poubelle à nos descendants !!!


Brigitte Bressy Pelletier et Gérard Bressy


QUESTION ORALE pour le conseil municipal du 13 avril:


Monsieur le Maire,


La route de Velleron mène à la déchèterie intercommunale des Sorgues du Comtat. Les riverains constatent que le bord de cet axe est en permanence recouvert de détritus. Cela dégrade incontestablement l’environnement visuel mais aussi pollue les terres et les fossés dans lesquels l’eau ruisselle jusqu’à d’autres cours d’eau. La cause de ce phénomène est clairement identifiée :

Certains usagers de la déchèterie utilisent des remorques sans bâche ou sans filet de protection. Ainsi, durant le trajet une partie de leurs déchets est éparpillée dans la nature. Ce phénomène est d’autant plus important les jours de Mistral.


La gestion de la déchèterie et de son fonctionnement font partie des prérogatives de la communauté de communes. Monteux Citoyens n’ayant pas d’élu au conseil communautaire, je m’adresse à vous lors de ce conseil municipal pour faire la proposition suivante : La déchèterie et la communauté de commune peuvent-elles faire un achat groupé de bâches ou filets élastiques pour les proposer aux usagers de la déchèterie utilisant des remorques afin de réduire voire stopper cette nuisance ?

En vous remerciant de l’intérêt que vous porterez à cette proposition, veuillez recevoir Monsieur le Maire mes respectueuses salutations.


Simon BERTHE

conseiller municipal « Monteux Citoyen »


181 vues0 commentaire