Printemps orageux!

Dernière mise à jour : juin 22


Printemps orageux !


Taxe foncière, une hausse historique de 10% : Monteux citoyen a voté contre.


Cela ne figurait pas dans son programme électoral, pourtant la majorité municipale l’a voté :

Augmenter de 10% le taux de la taxe foncière et obtenir ainsi une recette supplémentaire de 500 000€ !

Comment justifier ce choix ?


La qualité et la variété des prestations municipales s’est-elle améliorée de 10 % ? Non.

La rémunération des bas salaires municipaux a-t-elle pris 10% de hausse ? Non.

La construction du Pôle Culturel promis depuis 2014 va-t-elle débuter ? Non.


La majorité évoque «des précautions pour l’avenir». Or, en 2021, l’État n’a pas démenti son soutien financier à la commune.


Le 6 avril, grève devant la mairie.


J'étais présent au rassemblement des agents municipaux en grève pour soutenir leurs revendications : création de postes de titulaires, hausse des petits salaires, respect des droits syndicaux…


J'interviens aussi régulièrement en Conseil municipal pour dénoncer le recours croissant aux contrats précaires à Monteux (au-delà de 40 % contre 26 % en moyenne nationale).

De fait, on ne traite pas ses salariés comme du jetable à l'ère de l'indéfiniment recyclable et de la montée en gamme de l'image de Monteux.


On les accompagne dans une évolution de carrière, au bénéfice respectif de la collectivité, de l'usager et de l'agent communal.


Tous les motifs de cette grève sont à prendre au sérieux !


A ceci, en tant qu'élu requérant un droit de contrôle, nous ajoutons l'obligation morale de la direction municipale de communiquer dorénavant un bilan annuel de la politique du personnel en même temps que la parution des comptes. Ce bilan social doit désormais entrer dans la pratique municipale dès lors que le recours au statut de contractuel est devenu la ligne centrale de la gestion des effectifs.

79 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout